1. Home
  2. Nouvelles
  3. Radio-oncologie : Le CISSS-AT espère soigner éventuellement 500 patients
Radio-oncologie : Le CISSS-AT espère soigner éventuellement 500 patients

Radio-oncologie : Le CISSS-AT espère soigner éventuellement 500 patients

0

Le CISSS-AT espère soigner 500 patients par année dans cet établissement qui ouvre de façon progressive.

Pour l’instant, les soins offerts seront palliatifs et, éventuellement, seront curatifs.

Ce qu’on sait, c’est qu’environ 400 Témiscabitibiens se déplacent présentement à Montréal ou à Gatineau pour obtenir des soins de radio-oncologie. 

La PDG du CISSS-AT, Caroline Roy, mentionne qu’une centaine de personnes faisaient le choix de ne pas recevoir les traitements.

Georges Makdessi, le physicien responsable de la radioprotection dans le nouveau centre de radio-oncologie, mentionne qu’avec ce nouveau service, plus de patients se tourneront vers la radiothérapie dans la région.

Le projet est évalué à plus de 41 millions de dollars, dont près de 35 millions sont allés dans la construction de l’édifice. 

Il s’agit du centre de radio-oncologie le plus éloigné dans la province, qui est d’ailleurs associé avec le Centre universitaire de santé McGill. 

On a également appris, hier, que la Fondation Santé Rouyn-Noranda va mettre sur pied une maison d’hébergement pour accueillir les patients des autres MRC de la région. 

La Fondation a acquis le bâtiment situé au 10 rue du Terminus, à Rouyn-Noranda, en septembre dernier, pour en faire la maison d’hébergement, explique Stéphanie Thuot, la directrice générale de la Fondation.

Le coût des travaux est évalué à 8 millions de dollars pour approximativement dix chambres. 

La maison d’hébergement comporterait également plusieurs services pour aider les patients à passer au travers de ces moments difficiles, par exemple de l’art-thérapie ou de la massothérapie.  

La Fondation prévoit livrer le projet en 2024, au plus tard. 

Loading the player...
Loading the player...