1. Home
  2. Nouvelles
  3. Qualité de l’air : Un niveau d’émissions non tolérable selon le Dr Luc Boileau
Qualité de l’air : Un niveau d’émissions non tolérable selon le Dr Luc Boileau

Qualité de l’air : Un niveau d’émissions non tolérable selon le Dr Luc Boileau

0

Le docteur Boileau a fait savoir où la santé publique se tient quant aux émanations toxiques de la Fonderie Horne. 

Le directeur national de santé publique était de passage à Rouyn-Noranda, dans le cadre du dévoilement du rapport de l’INSPQ.

L’étude est basée sur des données prélevées aux stations d’échantillonnage entre 2005 et 2018, et leur effet sur la santé de la population sur un scénario de 70 ans.

L’INSPQ s’est référé aux repères des organismes internationaux, ce qui explique le grand écart entre 1 et 14. 

La responsable des relations avec les médias du Comité Arrêt des Rejets et Émissions Toxiques, Nicole Desgagnés, se dit sceptique du rapport de l’INSPQ.

Les attentes sont élevées en vue du renouvellement de l’autorisation ministérielle cet automne, mentionne le directeur par intérim de la direction de santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue, Stéphane Trépanier.

La santé publique régionale, ainsi que le directeur national de la santé publique, le docteur Luc Boileau, poursuivent les études en lien avec l’impact de l’arsenic et du cadmium sur la santé de la population.

Au cours des prochaines semaines, ils doivent formuler une recommandation au ministère de l’Environnement, quant à la norme acceptable de métaux lourds pour la Fonderie Horne.

Loading the player...
Loading the player...