1. Home
  2. Nouvelles
  3. Procès Laframboise : L’arrêt des procédures difficile pour les présumées victimes
Procès Laframboise : L’arrêt des procédures difficile pour les présumées victimes

Procès Laframboise : L’arrêt des procédures difficile pour les présumées victimes

0

Au lendemain de l’arrêt des procédures dans le procès de Daniel Laframboise, les réactions sont toujours vives.

À 15 jours du deuxième anniversaire du dépôt du rapport « Rebâtir la confiance », conçu entre les organismes d’aide aux victimes de violences sexuelles et conjugales et le ministère de la Justice, qu’est tombée cette décision Laframboise, à la cour, après deux mois d’audience et de labeur d’au moins 200 personnes au dossier. 

Un « nolle prosequi » inévitable et qui devait, par respect des droits de celui qui était accusé sous six chefs de crimes sexuels, être prononcé par le DPCP.

D’autant plus que la décision survient un peu plus d’un an après qu’un autre présumé criminel est arrivé à échapper à ces actes à Granada. Pour les victimes et leurs proches, ça devient difficile de croire au processus judiciaire.

Comme son avocate, maître Véronique Talbot, l’accusé, sorti par une porte arrière, a évité les questions de la presse.

Toutefois une cause toujours pendante devrait ramener Daniel Laframboise au palais de justice dans quelques mois.

Loading the player...
Loading the player...