1. Home
  2. Nouvelles
  3. Pénurie de main-d’oeuvre toujours présente chez les paramédics
Pénurie de main-d’oeuvre toujours présente chez les paramédics

Pénurie de main-d’oeuvre toujours présente chez les paramédics

0

L’appareil de scan du centre hospitalier de Val-d’Or a été mis hors service, du 27 décembre au 3 janvier dernier.

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue explique que dans ce type de situation, un corridor de service est mis en place avec l’hôpital d’Amos où sont redirigés les patients qui ont besoin d’un scan d’urgence.

Le président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec-CSN, Félix-Antoine Lafleur, soutient que ce type de corridor de service peut être utilisé dans plusieurs circonstances.

Avec ses trois ambulances, le centre hospitalier de Val-d’Or est équipé pour affronter ce genre de situation, mais le dossier de la pénurie de main-d’oeuvre inquiète toujours.

Selon monsieur Lafleur, ce sont entre 10 et 15 postes à temps plein qui doivent encore être comblés en Abitibi-Témiscamingue.

L’enjeu des différents types d’horaires cause d’ailleurs le départ de certains paramédics vers des hôpitaux où les horaires sont plus avantageux.

Félix-Antoine Lafleur rappelle que de nouveaux types d’horaires doivent être mis en place d’ici le mois de mars pour les hôpitaux de la région.

Il souhaite que les horaires à l’heure soient mis en place dès que possible.

Loading the player...
Loading the player...