1. Home
  2. Garderie
  3. Négociation convention collective : Les syndicats de la petite enfance précisent leurs priorités
Négociation convention collective : Les syndicats de la petite enfance précisent leurs priorités

Négociation convention collective : Les syndicats de la petite enfance précisent leurs priorités

0

La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec entre prochainement en négociations pour le renouvellement des deux nouvelles conventions collectives.

Elles vont être d’ailleurs échues le 31 mars 2023.

La tournée des membres, qui se termine lundi dans la région, permet de préciser les priorités à défendre, mentionne la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Même si des places en CPE vont être créées prochainement, ça ne signifie pas que la main-d’œuvre sera au rendez-vous, selon la présidente du SIPEAT, Geneviève Héroux.

En plus de ça, la surcharge de travail à laquelle les intervenantes font face actuellement pousse déjà certains membres à faire des concessions dans leur vie personnelle, au profit du travail.

Les membres espèrent que la nouvelle convention collective va aider davantage les employés en service de garde.

La présidente de l’ADIM Abitibi, Nathalie Baril, rappelle que la valorisation des emplois en petite enfance a aussi une répercussion tant sur l’économie que sur la main-d’oeuvre.

Lundi soir, les membres des centres de la petite enfance vont à leur tour donner leurs priorités, en vue des prochaines négociations.

Et ça va se passer à la salle Temabex de Rouyn-Noranda.

Loading the player...
Loading the player...