1. Home
  2. COVID-19
  3. Les agences de voyages auraient voulu davantage d’assouplissements
Les agences de voyages auraient voulu davantage d’assouplissements

Les agences de voyages auraient voulu davantage d’assouplissements

0

Elles disent rester sur leur faim en ce qui concerne les allègements aux frontières annoncés par le gouvernement du Canada.

Pour Lise Lemieux, propriétaire de Voyages Val-d’Or, les assouplissements ne changent rien pour eux et cela crée même des déceptions au niveau des voyageurs.

Si les voyageurs auront désormais le choix entre présenter un test de dépistage PCR ou un test antigénique négatif à l’arrivée, dès le 28 février prochain, les agences, dont la propriétaire de Voyages Brunet, Karo-Lyn Fournier, et le propriétaire de Voyage Vasco des Eskers, Éric St-Cyr, n’y voient pas de quoi célébrer.

Que ce soit avec un test rapide réalisé 24 heures avant le départ, ou encore avec un test PCR effectué 72 heures avant, les voyageurs devront tout de même réaliser leur quarantaine à la destination où ils se trouvent en cas de résultat positif au virus.

Une mesure qui freine l’industrie, selon ces entreprises. 

Les agences de voyages demeurent optimistes et espèrent que de nouveaux allègements seront annoncés dans les prochaines semaines.

Loading the player...
Loading the player...