1. Home
  2. Nouvelles
  3. Hébergement de jeunes : la situation est critique… entre 70 et 80 jeunes sont en attente
Hébergement de jeunes : la situation est critique… entre 70 et 80 jeunes sont en attente

Hébergement de jeunes : la situation est critique… entre 70 et 80 jeunes sont en attente

0

C’est qu’il manque en ce moment entre 20 et 30 familles d’accueil en Abitibi-Témiscamingue pour combler tous les besoins.

Et c’est pourquoi le CISSS demande de l’aide à la population pour recruter des personnes volontaires prêtes à faire le grand saut.

Et la liste d’attente est importante; on parle entre 70 et 80 personnes.

La majorité de ces jeunes ont des problèmes spécifiques ou viennent de la DPJ.

Mais si vous voulez vous lancer, il faut savoir qu’il faut répondre quand même à certains critères et passer une entrevue, ainsi que des tests.

L’intervenant du CISSS, Éric Chainé, nous explique

Il y a actuellement 400 familles d’accueil dans la région.

Et une fois les jeunes arrivés, y a beaucoup de défis qui se présentent à l’horizon : à commencer que certains enfants, par manque de place adéquate dans des familles ou ressources, sont déplacés loin de leur domicile de base. 

Par exemple, un usager de Val-d’Or peut se retrouver à Rouyn-Noranda. 

Il y a aussi le défi de la langue qui entre en jeu progressivement, le besoin est important pour les jeunes anglophones.

Et selon la présidente régionale du Syndicat des intervenants en milieu résidentiel, Lucille Rouillard, la collaboration entre les ressources/familles d’accueil et les intervenants du CISSS pourrait être améliorée pour le bien-être des enfants.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de familles d’accueil, que ce soit temporaire, longue durée ou en résidence.

Mais si vous êtes intéressé à venir en aide aux personnes, toutes les informations sont sur le site Internet du CISSS.

Loading the player...
Loading the player...