1. Home
  2. Nouvelles
  3. Fonderie Horne : Les citoyens veulent des actions de la part de la municipalité
Fonderie Horne : Les citoyens veulent des actions de la part de la municipalité

Fonderie Horne : Les citoyens veulent des actions de la part de la municipalité

0

Plus de 100 citoyens se sont rassemblés à l’hôtel de ville avec la mission claire d’exprimer leurs craintes et d’exiger du conseil des actions et des gestes concrets à l’endroit de Glencore. 

Leur position est sans équivoque : la Fonderie Horne doit réduire ses émissions d’arsenic à 3 nanogrammes par mètre cube. Un point c’est tout. 

Dans plusieurs élans émotifs… citoyens, citoyenne et comités sont allés au micro pour livrer différents témoignages; colère, crainte et tristesse étaient de la partie…

On a assisté à certains moments que l’on pourrait qualifier de surréels où certaines citoyennes ont travaillé fort pour tenter d’obtenir quelques réponses de la bouche des conseillers.

Pour l’instant, les réponses semblent être unanimes de leur côté, concernant la norme de 3nanogrammes d’arsenic par mètre cube.

Ils désirent aussi que les émissions des autres métaux lourds respectent les normes gouvernementales établies.

Toutefois, aucun chiffre n’a clairement été avancé pour ces émissions. 

Par ailleurs, on devra encore s’armer de patience avant l’arrivée du ministre de l’Environnement, Benoit Charette. 

Il devait être en ville aujourd’hui, pour rencontrer les élus. 

Toutefois, l’avion que devait prendre le ministre a éprouvé des problèmes de maintenance. 

Rappelons que le ministre devait venir faire le point dans le dossier de la Fonderie Horne, à l’approche du renouvellement du permis spécial qui permet à l’usine d’émettre 30 fois plus d’arsenic dans l’air que la norme québécoise.  

La rencontre a été remise à demain. 

Loading the player...
Loading the player...