1. Home
  2. Nouvelles
  3. Examen OIIQ : Des résultats inquiétants en Abitibi-Témiscamingue
Examen OIIQ : Des résultats inquiétants en Abitibi-Témiscamingue

Examen OIIQ : Des résultats inquiétants en Abitibi-Témiscamingue

0

Les infirmières qui arrivent de l’extérieur du Canada ont de quoi être craintives.  

19,5 % d’entre elles ont réussi l’examen de l’Ordre des infirmiers et infirmières du Québec, en septembre dernier, le plus bas taux de réussite depuis 2018. 

À la Grande Séduction en Abitibi-Ouest, c’est 19 infirmières qui, en théorie, devaient venir aider sur le plancher à l’hôpital de La Sarre. 

Le président, Sylvain Trudel, savait que ce serait impossible d’en former 19.

Un peu moins d’une personne sur cinq qui a fait le test en septembre dernier au Québec se retrouve aujourd’hui infirmière. 

Chez les étudiantes qui ont fait le cours au Québec, au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, la moyenne est à plus de 50 %. 

La députée, Suzanne Blais, confirme que le Commissaire à l’admission aux professions vient d’ouvrir une enquête auprès de l’Ordre concernant les résultats aux derniers examens. 

Des ajustements ont récemment été apportés par le CISSS, avec la création d’un groupe de travail, formé d’experts avec la FIQ-SISSAT. 

En Abitibi-Témiscamingue, la formation d’appoint de ces infirmières venues du Cameroun, de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc est offerte par le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. 

Le rôle du Cégep est d’accompagner les étudiants à réussir l’examen final, mentionne la responsable du programme d’intégration à la profession au Cégep, Manon Richard.

La présidente-directrice générale, Caroline Roy, a bon espoir que les étudiantes de la présente cohorte en Abitibi-Témiscamingue réussissent en majorité l’examen de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Loading the player...
Loading the player...