1. Home
  2. Environnement
  3. Environnement : Une station de mesure du nickel installée à Rouyn-Noranda
Environnement : Une station de mesure du nickel installée à Rouyn-Noranda

Environnement : Une station de mesure du nickel installée à Rouyn-Noranda

0

Le ministère de l’Environnement a débuté, mercredi, l’installation de la station de mesure des concentrations de métaux, tout près de la Fonderie Horne. 

Les premiers prélèvements doivent être réalisés d’ici la fin du mois.

La co-porte-parole du Comité Arrêt des Rejets et Émissions Toxiques de Rouyn-Noranda, Mireille Vincelette, fait toutefois preuve de quelques réserves.

L’une des préoccupations du porte-parole de Regroupement Vigilance Mines, Marc Nantel, est de savoir si c’est le sulfate ou le sulfure de nickel qui est présent dans l’air. 

Le ministère de l’Environnement indique par courriel que c’est le nickel total qui est mesuré.

Par ailleurs, en avril dernier, Québec a augmenté la norme autorisée de nickel de 14 à 70 nanogrammes par mètre cube, une décision problématique selon la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.

Des données du gouvernement fédéral révèlent en parallèle que les cheminées de la Fonderie Horne ont rejetés 2 422 tonnes de nickel dans l’air, en 2020.

La Fonderie Horne indique par courriel ne pas faire de commentaires sur le nouvel appareil d’échantillonnage.

Sur la question des métaux lourds, la santé publique régionale indique qu’elle n’est pas responsable de la station de mesure du nickel dans l’air, elle réfère plutôt au ministère de l’Environnement, qui a, pour sa part, décliné notre demande d’entrevue.

Loading the player...
Loading the player...