1. Home
  2. Élections
  3. provinciales
  4. 2022
  5. Élections provinciales 2022 : Notre équipe est sur le terrain!
Élections provinciales 2022 : Notre équipe est sur le terrain!

Élections provinciales 2022 : Notre équipe est sur le terrain!

0

À deux heures de la fermeture des bureaux de vote, on suit les résultats dans nos trois circonscriptions en Abitibi-Témiscamingue.

Depuis le début de la journée, nos équipes sont sur le terrain et récoltent des réactions. 

D’ailleurs, on vous présente le portrait de nos trois circonscriptions. 

À commencer par Rouyn-Noranda-Témiscamingue, alors que la lutte s’annonce très serrée.

ROUYN-NORANDA-TÉMISCAMINGUE

Selon les dernières projections de vote de Québec 125, la Coalition Avenir Québec arrive en tête dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, avec 37 %. 

Le candidat caquiste, Daniel Bernard, est suivi de près par la députée sortante, Émilise Lessard-Therrien, qui brigue un deuxième mandat. 

Elle récolte 32 % des projections de vote. 

Les deux partis en tête sont suivis par le Parti québécois et le Parti conservateur. 

C’est le Parti libéral qui arrive dernier dans les projections de vote. 

Daniel Bernard se retrouve en tête, selon les projections de vote, et, selon lui, c’est notamment parce qu’il est bien connu dans la région; il a été député sous le gouvernement libéral de Jean-Charest de 2003 à 2007 et de 2008 à 2012. 

Il y a différents rassemblements du côté des candidats dans la circonscription. 

Cependant, tous les lieux de rassemblement des candidats caquistes, dans les trois circonscriptions, ne sont pas publics, pour des raisons de sécurité.

Pour Québec solidaire, ça se déroule du côté de la salle de spectacles, le QG, à Rouyn-Noranda. 

Le candidat péquiste, Jean-François Vachon, écoutera les résultats à la salle Témabex.

Le candidat libéral, Arnaud Warolin, sera au Noranda Hôtel. 

ABITIBI-EST

Selon les sondages, le candidat de la Coalition Avenir Québec, Pierre Dufour, serait réélu avec une grande majorité.

On se rappelle que Pierre Dufour avait gagné haut la main les dernières élections provinciales en 2018, avec plus de 42 % des votes.

Québec 125 projette qu’il soit réélu avec une majorité de plus de 50 % des votes.

Jacline Rouleau, la candidate du Parti québécois, arriverait en deuxième, avec environ 16 % des voix.

Toujours selon Québec 125, le solidaire, Benjamin Gingras, serait troisième, avec le conservateur, Maxym Perron-Tellier, tous les deux avec 13 % des votes.

Finalement, Jean-Maurice Matte, du Parti libéral, fermerait la marche avec 8 % des voix.

On comprend bien que la lutte pourrait être serrée pour les partis de l’opposition dans la circonscription.

Pour la soirée électorale, presque tous les candidats vont être à Val-d’Or.

Le conservateur, Maxym Perron-Tellier, va être Chez Vic Cantine.

Le candidat de Québec solidaire, Benjamin Gingras, va suivre les résultats à la microbrasserie Le Prospecteur.

Le libéral, Jean-Maurice Matte, a choisi d’être à son local électoral.

Jacline Rouleau, du Parti québécois, va être à Senneterre.

ABITIBI-OUEST

Selon les dernières projections de Québec 125 et de Mainstreet Research, qui datent d’hier, la Coalition Avenir Québec occupe la première place, avec une confortable avance de 44 et 37 % des projections de vote. 

Lors des dernières élections en 2018, Suzanne Blais avait vaincu le péquiste, Sylvain Vachon, par à peine 194 votes. 

Suzanne Blais, qui tente de se faire élire pour un deuxième mandat, est confiante d’y arriver. 

Derrière Suzanne Blais, en deuxième position, il y a l’ancien maire de Poularies, en Abitibi-Ouest, Samuel Doré, qui se présente pour le Parti québécois. 

Il est confiant de pouvoir brouiller les cartes et croit que la campagne de son chef, Paul St-Pierre Plamondon, joue en sa faveur. 

En résumé, Suzanne Blais est en tête, suivi de Samuel Doré, Alexis Lapierre de Québec solidaire est troisième, François Vigneault est quatrième et l’ancien député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, ferme la marche. 

Ce soir, Suzanne Blais va passer la soirée électorale à La Sarre et Amos, Samuel Doré sera chez lui, en raison de cas de COVID-19 dans sa famille, Alexis Lapierre sera à La Sarre et Guy Bourgeois va être à Amos. 

Loading the player...
Loading the player...