1. Home
  2. Nouvelles
  3. Dévoilement d’une étude sur les engins hybrides et électriques
Dévoilement d’une étude sur les engins hybrides et électriques

Dévoilement d’une étude sur les engins hybrides et électriques

0

L’Institut national des mines du Québec dévoile les résultats de son étude sur les engins hybrides et électriques.

Le secteur minier se transforme. 

Ce sont près de 25 minières actives qui ont participé à l’enquête. 

42 % d’entre elles estiment que, d’ici 2035, leur parc d’engins sera constitué en majorité par des véhicules hybrides électriques. 

La mine Odyssey est l’une des premières mines au Québec à utiliser un parc d’engins hybrides et électriques, affirme son directeur général, Patrick Mercier.

L’un des principaux défis du secteur minier, selon le rapport de l’Institut, c’est la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée. 

D’ailleurs, le conseiller à l’innovation et à la recherche à l’Institut national des mines du Québec, Nicolas Théroux, mentionne que l’INMQ va proposer au ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, d’adapter la formation aux besoins réels de l’industrie minière. 

D’ici 2034, l’industrie minière s’attend à ce que les mines du Québec utilisent 50 % d’engins miniers hybrides et électriques. 

Loading the player...
Loading the player...