1. Home
  2. COVID-19
  3. Deux ans de pandémie : Ce qu’on retient en Abitibi-Témiscamingue
Deux ans de pandémie : Ce qu’on retient en Abitibi-Témiscamingue

Deux ans de pandémie : Ce qu’on retient en Abitibi-Témiscamingue

0

Cela fait maintenant deux ans que l’on vit avec la pandémie de la COVID-19 et ses variants.

Deux ans que les citoyens de la région ne sont pas près d’oublier…

La pandémie, en Abitibi-Témiscamingue, a engendré un total de 70 décès, alors que c’est la cinquième vague qui a fait le plus de morts.

Une première année marquée par la mise en place de barrages routiers entre les régions et aussi pour limiter l’accès la ville de Rouyn-Noranda.

Le masque a aussi fait son entrée dans notre quotidien, en plus des différentes mesures sanitaires et du premier couvre-feu.

De son côté le ministre régional, Pierre Dufour, croit que l’Abitibi-Témiscamingue a été un modèle particulièrement dans les premières vagues de la pandémie.

En 2021, la vaccination a fait son arrivée en février et la vaccination de masse en avril.

En septembre, le passeport vaccinal est instauré partout au Québec.

Dans la région, on observe une hausse du nombre de cas en novembre, au Témiscamingue, à tel point que l’on demande d’annuler les activités non essentielles 

Selon les députés fédéraux régionaux, Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé, en cette deuxième année, les citoyens de la région ont poursuivi leurs efforts.

Le premier ministre, François Legault, a d’ailleurs publié une lettre ouverte en cette Journée de commémoration nationale, en mémoire des victimes de la COVID-19.

Les drapeaux du Québec à l’Assemblée nationale sont mis en berne en mémoire aux victimes.

Loading the player...
Loading the player...