1. Home
  2. Économie
  3. Budget de Québec : les réactions dans la région
Budget de Québec : les réactions dans la région

Budget de Québec : les réactions dans la région

0

Si on regarde le budget d’un œil régional, la Coalition avenir Québec investit des sommes importantes dans le développement économique des régions.

Les maires et mairesses de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, Val-d’Or, Céline Brindamour, Malartic, Martin Ferron, et Amos, Sébastien D’Astous, ont réagi au dernier dépôt du budget du ministre des Finances, Eric Girard; ils ont l’impression d’avoir été écoutés à moitié.

Nous avons aussi recueilli les propos du ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue, Pierre Dufour, qui mentionne que dans ses récentes discussions avec le ministre de la Santé, Christian Dubé, il lui répète souvent que l’Abitibi-Témiscamingue et les régions éloignées ne se gèrent pas comme Montréal. 

Et ce qui fait beaucoup réagir également dans la population, c’est ce crédit d’impôt de 500 dollars qui sera versé aux adultes qui gagnent 100 000 dollars et moins.

C’est 94 pour cent de la population québécoise qui recevra 500 dollars. 

Un couple pourrait donc recevoir 1 000 dollars. 

Une mesure exceptionnelle et ponctuelle qui va coûter 3.2 milliards de dollars. 

Pour les partis d’opposition, par contre, ce budget est électoraliste et même paternaliste, qui manque, également, de vision…

Plusieurs indiquent que la mesure est inéquitable, dont la directrice principale en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton, Stéphanie Roy.

Les organismes communautaires de la région dénoncent que plusieurs problèmes sociaux n’ont pas été pris en compte, comme la crise du logement, la pénurie de main-d’œuvre, ainsi que le manque de places en garderie.

Le co-coordonnateur du RÉPAT, Christian Milot, déplore également que le réinvestissement annoncé n’atteint que 25 pour cent, là, de leurs besoins. 

Pour d’autres, eh bien, on se réjouit du financement annoncé.

Alors qu’à la Fédération des centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes du Québec, on se réjouit de recevoir 2.8 millions de dollars en 2022-2023, mentionne la directrice, Josée Larivière.

L’organisme a pour mission d’aider les aînés en résidence privée qui rencontrent, là, des difficultés en lien avec leur bail. 

Loading the player...
Loading the player...