1. Home
  2. Nouvelles
  3. Urgences : Des mesures proposées par le ministre de la Santé qui ne font pas l’unanimité
Urgences : Des mesures proposées par le ministre de la Santé qui ne font pas l’unanimité

Urgences : Des mesures proposées par le ministre de la Santé qui ne font pas l’unanimité

0

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a présenté son plan pour désengorger les urgences de la province, en mettant de l’avant trois mesures principales.

Parmi ces mesures, on en retrouve deux qui seront appliquées à l’ensemble du Québec, soit la nouvelle ligne « un appel, un service » et une liste de suggestions pour réduire le nombre de patients dans les hôpitaux, comme le renforcement des soins à domicile et un ajout de lits.

Le plan proposé par le ministre Dubé ne semble toutefois pas concorder avec les besoins des urgences de l’Abitibi-Témiscamingue.

Les soins à domicile, par exemple, sont contraires au mouvement que l’on observe dans la région, selon le président de la FIQ-SISSAT, Jean-Sébastien Blais.

Quant à l’ajout de 1 600 lits répartis à travers la province, cela n’aurait pas non plus d’effet positif dans la région, puisque le réel problème est le manque de personnel.

Pendant ce temps, les hôpitaux de l’Abitibi-Témiscamingue continuent d’être bondés.

À Rouyn-Noranda, l’urgence affiche pleine à 125 %, selon Index Santé. 

Le chiffre est de 120 % à La Sarre et de 109 % à Val-d’Or.

Loading the player...
Loading the player...