1. Home
  2. Faits
  3. divers
  4. Un chèque de plus de 10 000$ pour prévenir le suicide
Un chèque de plus de 10 000$ pour prévenir le suicide

Un chèque de plus de 10 000$ pour prévenir le suicide

0

22 septembre 2018. La famille Quesnel est dévastée; l’un de leurs fils s’enlève la vie.

Un de plus, un de trop…

En sa mémoire est née « La vie au Max », comme l’explique le père de Max (Maxime-Olivier), Éric Quesnel.

Au départ, « La vie au Max », c’était Valérie, son père Daniel et leurs créations artisanales.

Aujourd’hui, c’est bien plus, alors que 100 % des profits sont remis à des organismes de prévention du suicide. Le projet bénéficie de l’appui de la population.

D’ailleurs, aux vues de la forte demande, ils ont dû faire appel aux services d’un manufacturier, le directeur général de Labell Inc. Corey Sheepwash.

Depuis la mise sur pied du projet, plusieurs de 20 000 dollars, dont 11 000 dollars ce jeudi ont été remis au Centre de prévention du suicide de l’Abitibi-Témiscamingue, ainsi qu’à la maison La Vigile.

Un apport important pour le Centre de prévention, alors que la région compte l’un des plus hauts taux de suicide de la province, mentionne la directrice générale du Centre de Rouyn-Noranda, Brigitte Laliberté.

Compte tenu de l’histoire derrière «La Vie au Max», les sept centres de prévention du suicide de la région se rencontreront dans les prochaines semaines, question de réfléchir à la façon de mettre sur pied un projet régional à long terme qui viendra en aide aux adolescents.