1. Home
  2. Nouvelles
  3. Témiscaming-Kipawa : La fermeture de nuit de l’urgence vivement dénoncée
Témiscaming-Kipawa : La fermeture de nuit de l’urgence vivement dénoncée

Témiscaming-Kipawa : La fermeture de nuit de l’urgence vivement dénoncée

0

À compter de ce soir, jusqu’au 30 mai, l’urgence Témiscaming-Kipawa sera fermée entre 19 h 30 et 7 h 30.

Les citoyens seront redirigés vers l’urgence de Ville-Marie, 80 kilomètres plus loin.

Une situation causée encore une fois par la pénurie de main-d’œuvre qui ne peut plus durer, selon la préfète du Témiscamingue, Claire Bolduc.

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, dénonce également cette fermeture, en plus de réclamer au gouvernement un statut particulier pour la région.

Une mesure qui permettrait de transférer les fonds dépensés pour la main-d’œuvre indépendante vers la rétention et l’attraction de personnel.

Le CLSC de Témiscaming-Kipawa bénéficiait depuis plusieurs années de la main-d’œuvre indépendante.

Sur les onze employés du CLSC, trois personnes étaient embauchées par le CISSS, les autres des employés d’agence. 

Mais un arrêté ministériel plafonne, depuis le 1er mai, le salaire des infirmières en agences de placement. Selon le vice-président régional de la FIQ-SISSAT, Alexandre Chabot, elles pourraient quitter la région si elles font moins d’argent. 

Loading the player...
Loading the player...