1. Accueil
  2. COVID-19
  3. Retour en classe : beaucoup de questions, peu de réponses

Retour en classe : beaucoup de questions, peu de réponses

0
0

Les enseignants rencontrés s’entendent pour dire que le retour des élèves en classe est une bonne nouvelle en soi.

C’est l’avis de l’enseignante au primaire, Jacynthe Lebel, qui voit dans ce retour en présentiel l’avantage pour les élèves de revoir leurs amis, de socialiser et d’accéder directement aux ressources de l’école, surtout pour les élèves en difficulté.

Par contre, avec plus de 1 000 cas de COVID-19, une vingtaine d’hospitalisations dans la région, Marie-Millie Dessureault, enseignante au secondaire, s’attendait à de nouvelles mesures plus coriaces pour éviter les éclosions.

C’est le manque de communication, d’un plan bien établi à seulement quelques jours du retour en classe qui, encore une fois, fait grincer des dents.

Le peu de place qu’a pris l’éducation au point de presse d’aujourd’hui en a déçu plusieurs. D’ailleurs, le président du Syndicat de l’enseignement de l’Ungava et de l’Abitibi-Témiscamingue, Yvan Dallaire, dit être resté sur sa faim.

Loading the player...