1. Home
  2. Éducation
  3. Rentrée scolaire : Un manque de remplaçants important
Rentrée scolaire : Un manque de remplaçants important

Rentrée scolaire : Un manque de remplaçants important

0

L’année scolaire n’est même pas encore commencée, qu’on craint déjà pour les remplacements. 

C’est le constat qui est établi pour la majorité des Centres de services
scolaires de la région. 

Comme le mentionnent Yannick Roy, directeur général du Centre de
services scolaires Harricana et Mélanie Savard, directrice des ressources
humaines au Centre de services scolaires Rouyn-Noranda.

Pour tenter d’anticiper ce défi, les directions doivent faire preuve de
créativité.

C’est le cas avec le Centre de services scolaire de l’Or et des bois
qui lance un outil en ligne pour les remplaçants, selon Josée Ferron, la
directrice des ressources humaines au Centre de services scolaires de l’Or
et des bois.

Selon les données de l’Observatoire de l’Abitibi-Témiscamingue, le nombre
d’employés qui travaillent dans le secteur de l’enseignement a baissé depuis le
début de la pandémie dans la région.

Il y a 700 employés en moins dans l’ensemble des établissements
scolaires depuis 2019.

En ce qui concerne spécifiquement, les professeurs, les enseignants, les
conseillers d’orientation et les chargés de cours, on parle d’un manque de 400
employés.

Pour le président du syndicat de l’enseignement de la Jamésie
et de l’Abitibi-Témiscamingue Yvan Dallaire, il est clair qu’il faut
améliorer les conditions de travail pour attirer et retenir la main-d’œuvre.

Selon le ministère de l’Éducation, on prévoit un léger déficit d’ici 2025
pour certaines professions dans l’enseignement.

C’est le cas des professeurs au secondaire et au primaire par exemple.

Loading the player...
Loading the player...