1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Recrutement au CISSS-AT : une procédure difficile
Recrutement au CISSS-AT : une procédure difficile

Recrutement au CISSS-AT : une procédure difficile

0
0

C’est à tout le moins l’affirmation d’une infirmière qui veut intégrer le réseau.

Cette infirmière de l’Abitibi-Ouest, qui a décidé de garder l’anonymat, fait partie des près de 700 personnes qui ont été contactées par le CISSS régional, dans le cadre de la campagne de recrutement.

Après avoir mentionné son intérêt pour revenir dans le réseau de la santé, impossible d’obtenir des informations concernant les horaires, le lieu de travail ou encore sur les départements où elle pourrait travailler.

Après avoir rempli les documents nécessaires à l’embauche, revirement de situation.

Même si à l’Ordre des infirmières aucune plainte n’apparaît à son dossier, sa candidature a finalement été refusée.

Tout ça, malgré le fait qu’elle travaille déjà pour l’établissement comme main-d’œuvre indépendante et qu’elle cumule 16 ans d’expérience dans le métier.

Elle avait également envoyé sa candidature à Trois-Rivières, où, en 48 heures, elle obtenait un emploi.

En Abitibi-Témiscamingue, on lui envoie finalement une liste d’emplois disponibles après trois semaines.

Malgré tout, elle dit vouloir contribuer au changement, ici.

Elle souhaite que d’autres infirmières, comme elle, tentent de réintégrer le réseau.

Elle demande au CISSS de ne pas baisser les bras, malgré les nombreuses réponses négatives, pour l’instant.

Loading the player...

En réaction, le CISSS-AT a mentionné que son personnel est qualifié pour effectuer le recrutement.