1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Québec peut imposer la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé
Québec peut imposer la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Québec peut imposer la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

0
0

C’est ce qu’a tranché la Cour supérieure, aujourd’hui.

Rappelons que les opposants à cette mesure réclamaient que le décret soit suspendu pour les travailleurs de la santé, sous prétexte qu’il causerait des bris de services majeurs.

C’est ce que croit aussi la présidente de la CSN régionale, Lyne Massicotte, pour le personnel de soutien du CISSS-AT.

À l’heure actuelle, le syndicat estime que chaque semaine, de deux à trois membres sont suspendus, car ils ne se sont pas fait dépister pour la COVID-19.

À noter qu’il s’agit plus souvent qu’autrement, selon le syndicat, d’un conflit logistique, plutôt que d’un refus de se conformer à cette mesure. 

Même son de cloche du côté de la FIQ-SISSAT, alors que trois de leurs 1 700 membres refusaient le dépistage trois fois par semaine. 

Deux sont toutefois revenus sur leur décision et ont pu réintégrer leur milieu de travail. 

Si la vaccination obligatoire avait été maintenue, la FIQ-SISSAT prévoyait une trentaine de suspensions et trois fois plus du côté de la CSN. 

Une situation qui aurait été catastrophique pour le réseau. 

Même si peu de personnes ont finalement quitté le secteur de la santé, chaque départ se fait sentir dans le milieu. 

Néanmoins, le personnel de soins éprouverait toujours du ressentiment envers les nombreuses mesures du gouvernement, notamment celle de retirer la prime COVID aux travailleurs non vaccinés. 

Selon le CISSS-AT, en date d’aujourd’hui, cinq employés et trois travailleurs provenant d’agences privées ont été retirés de leurs affectations. 

Et trois employés ont été réaffectés à d’autres tâches.

Loading the player...