1. Home
  2. Nouvelles
  3. Protection de la jeunesse : Hausse marquée du nombre de dossiers portés devant la justice
Protection de la jeunesse : Hausse marquée du nombre de dossiers portés devant la justice

Protection de la jeunesse : Hausse marquée du nombre de dossiers portés devant la justice

0

Les données ne mentent pas… En 2021, dans la région, ce sont 502 signalements de plus qu’a dû traiter la DPJ.

De ce chiffre, un autre plus singulier attire notre attention…

Obtenu grâce à une demande d’accès à l’information auprès du CISSS-AT, on peut lire qu’entre 2018 et 2022, on remarque que le taux de judiciarisation des dossiers en protection de la jeunesse a fait un bon de 14 %, mentionne la professeure invitée en travail social à l’UQAT, Patricia Ringuette.

Les services de première ligne de la DPJ ont été renforcés, selon Tommy Guillemette, l’adjoint à la Directrice du programme jeunesse au CISSS-AT ce qui les rend plus forts et ils sont portés par des programmes comme jeune en difficulté et leur famille.

Un programme de plus en plus mis de l’avant dans les dernières années pour aider directement, concrètement et rapidement les jeunes en situation de difficulté.

La stratégie d’une première ligne forte semble pour le coup fonctionner.

Selon les chiffres avancés par le CISSS-AT, au cours des trois dernières années, la proportion de signalements retenus et évalués par la DPJ a diminué d’environ 10 %.

Loading the player...
Loading the player...