1. Accueil
  2. Reportages
  3. Pénurie de personnel : les syndicats craignent les démissions

Pénurie de personnel : les syndicats craignent les démissions

0
0

Alors que le réseau de la santé était déjà fragile, voilà que la pandémie a accentué le tout.

Les syndicats du milieu de la santé, dont font partie Roxanne Brassard, la vice-présidente de la FSSS-CSN, Claude Beaudoin, la représentante nationale de l’APTS pour l’Abitibi-Témiscamingue, et Félix-Antoine Lafleur, le président du Conseil central de l’Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec, sont unanimes; les travailleurs de première ligne tiennent le réseau à bout de bras, mais ils pourraient bientôt lâcher prise.

Même si 88 % des membres de l’APTS ont reçu leurs deux doses, la vaccination obligatoire pourrait affaiblir davantage les services, pouvant mener à une rupture, comme c’est le cas pour le département d’obstétrique de Ville-Marie.

D’ailleurs, les différents syndicats demandent à ce que le gouvernement revoie les conditions de travail et qu’il trouve des pistes de solution.