1. Home
  2. Nouvelles
  3. Pénurie de main-d’oeuvre : L’immigration à la rescousse des entreprises
Pénurie de main-d’oeuvre : L’immigration à la rescousse des entreprises

Pénurie de main-d’oeuvre : L’immigration à la rescousse des entreprises

0

La Chambre de commerce de Val-d’Or veut aider les entreprises de la région dans le recrutement à l’international.

En Abitibi-Témiscamingue, il y a actuellement plus de 4 000 postes vacants, selon le ministère du Travail.

Et pour remédier à la pénurie de main-d’œuvre, l’immigration serait la solution, selon le deuxième vice-président de la Chambre de commerce de Val-d’Or, Simon Bertrand.

Les perspectives d’emplois de 2021-2025 sont de 17 800 postes à pourvoir dans la région.

D’ailleurs, de nombreuses compagnies utilisent déjà la main-d’œuvre étrangère pour combler leurs postes. C’est le cas, entre autres, de RSC Mining, mentionne sa directrice régionale, Nacera Amara.

La procédure d’immigration est l’un des facteurs qui ralentit le recrutement à l’étranger, explique la propriétaire de quatre McDonalds en région, Isabelle Leblanc.

C’est pourquoi certaines entreprises vont chercher de la main-d’œuvre étrangère directement sur le sol québécois.

Pour attirer de la main-d’œuvre d’ici ou d’ailleurs, le ministère de l’Immigration, ainsi que la Chambre de commerce de Val-d’Or ont conclu une entente sur trois ans pour accompagner les entreprises.

Loading the player...
Loading the player...