1. Home
  2. Nouvelles
  3. L’urgence de Témiscaming-Kipawa va rouvrir vendredi
L’urgence de Témiscaming-Kipawa va rouvrir vendredi

L’urgence de Témiscaming-Kipawa va rouvrir vendredi

0

Fermée depuis le mois de juin, les citoyens devaient ravoir accès, aujourd’hui, à l’urgence de nuit, à Témiscaming-Kipawa. 

Ce sera finalement vendredi, si rien ne change.  

Au cours des dernières semaines, deux infirmières ont quitté. 

Cependant, le CISSS a réussi à engager suffisamment de main-d’œuvre pour pouvoir rouvrir les services dès 7 h 30, vendredi.

Pour rouvrir l’urgence, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue doit faire appel à la main-d’œuvre indépendante, selon le président Syndicat régional de la Fédération interprofessionnel en soins de santé, Jean-Sébastien Blais. 

Selon ce qu’on a appris, le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue a engagé une infirmière unilingue anglophone.

D’ailleurs, si on remonte le temps au 30 juin dernier. 

La présidente directrice générale du CISSS régional, Caroline Roy, a rencontré la population au centre de Témiscaming. 

À ce moment, elle a demandé clairement à la population, qui s’est déplacée, si elle acceptait de se faire soigner en anglais et la réponse était unanime que oui. 

Caroline Roy parlait d’une situation unique et contraire aux règles du ministère. 

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, de passage dans la région, réagit à l’embauche d’une infirmière unilingue anglophone.

Selon le président de la FIQ-SISSAT, même si l’urgence rouvre vendredi, il ne s’agit pas de la fin. 

Avec les congés de Noël et d’été l’an prochain, il craint une rupture de services, puisque la main-d’œuvre indépendante peut choisir de se présenter ou non. 

Loading the player...
Loading the player...