1. Home
  2. Faits
  3. divers
  4. Le prêt-à-manger gagne en popularité
Le prêt-à-manger gagne en popularité

Le prêt-à-manger gagne en popularité

0

Chaque jour, dans les cuisines des dépanneurs Annie et Yanick, les 12 cuisinières de l’entreprise confectionnent 1 200 repas.

Ceux-ci se retrouvent ensuite sur les tablettes des dépanneurs chez Estelle, le Relais, D’Alembert et du marché Gendron. 

L’augmentation de la consommation s’observe depuis le début de la pandémie, explique Yanick Vachon, le propriétaire de dépanneur Annie et Yanick. 

À Val-d’Or, un service semblable existe. 

La boîte à lunch surprise, un service de prêt-à-manger, situé sur la 3e Avenue. 

Le plus récent confinement de François Legault a freiné les élans de la propriétaire, Caroline Curé.

À Rouyn-Noranda, une employée à temps plein s’occupe de faire la navette entre les trois dépanneurs et le marché Gendron à bord d’un camion réfrigéré. 

Selon Yanick Vachon, sa clientèle est en grande partie des travailleurs et ils apprécient les prêts-à-manger dans ses dépanneurs, puisqu’ils peuvent retrouver à peu près de tout, du macaroni, du pâté chinois, du poisson, du foie…