1. Home
  2. Nouvelles
  3. Le gouvernement décourage une clinique de Val-d’Or…
Le gouvernement décourage une clinique de Val-d’Or…

Le gouvernement décourage une clinique de Val-d’Or…

0

Josée Parent est gynécologue depuis une vingtaine d’années à Val-d’Or. 

Elle est copropriétaire de la clinique médicale Uro-Gynéco avec son mari, l’urologue, Thierry Tremblay. 

Depuis l’arrivée de la loi 73 qui vise la gratuité des soins en fertilité, elle se bat contre le ministère de la Santé et des Services sociaux, qui lui demande de remplir formulaire par-dessus formulaire et elle en a assez. 

Devant cette lourdeur administrative, Josée Parent n’a eu d’autres choix que d’abandonner ses soins en fertilité. 

Docteur Parent a donc dû annoncer à des dizaines de femmes que leur rêve d’être maman devait être repoussé. 

Autre possibilité : débourser des milliers de dollars dans une clinique privée à Montréal, ce qui n’est pas accessible à tous, comme pour Stéphanie Arsenault, une Rouynorandienne en attente d’un traitement en fertilité, qui se trouve privé du fait d’être mère.

Josée Parent souhaite que le ministère améliore le processus au plus vite, pour le bien de ses patientes.

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, prévoit rencontrer les femmes touchées par cette fermeture. 

Elle rencontre le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, le 14 mars prochain. 

Loading the player...
Loading the player...