1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. L’Assemblée des Évêques présente ses excuses pour les pensionnats
L’Assemblée des Évêques présente ses excuses pour les pensionnats

L’Assemblée des Évêques présente ses excuses pour les pensionnats

0
0

Des excuses qui arrivent bien trop tard, selon Johnny Wylde.

Le coordonnateur des anciens des pensionnats considère que 48 ans après la fermeture du pensionnat de Saint-Marc-de-Figuery, la pilule a du mal à passer.

Pour le résident de Pikogan, ce ne sont pas de simples excuses qui compenseront tous les abus et les tortures qui ont été faits dans les pensionnats.

Pour monsieur Wylde, la demande du pardon s’est probablement faite sous la pression, à la suite de la découverte récente de plusieurs victimes en Colombie-Britannique.

Une délégation autochtone pourrait même aller voir le Pape en décembre prochain pour faire un pas en avant vers la réconciliation. Malgré cette démarche, Johnny Wylde ne changera pas d’opinion, lui qui souffre toujours d’un traumatisme relié aux tenues de prêtre, soit la robe noire.

Il espère simplement que les personnes vont croire aux histoires sur les pensionnats autochtones.

Loading the player...