1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. L’agente Stéphanie Dorval de la SQ blanchie
L’agente Stéphanie Dorval de la SQ blanchie

L’agente Stéphanie Dorval de la SQ blanchie

0
0

C’est la décision rendue par le Commissaire à la déontologie policière.

Selon le jugement, elle n’a pas dérogé à l’article 11 du Code de déontologie des policiers du Québec, soit de ne pas avoir utilisé un véhicule de police avec prudence et discernement.

En août 2018, elle a fait une interception pour vitesse, mais au moment d’effectuer son demi-tour, le véhicule de patrouille a été percuté par un autre véhicule.

Dans le jugement, il est indiqué que l’agent Dorval a commis une erreur de jugement, mais que ça ne constitue pas une faute déontologique.

Selon le rapport de Pierre Bellemare, expert reconstitutionniste en scène de collision, la cause principale résulte du fait que l’agent Dorval n’a pas été en mesure d’identifier la présence d’un autre véhicule, en raison de zones de « non-visibilité » causées par la présence d’autres véhicules.

De son côté, selon le rapport d’Érik Abraham, mandaté par le Commissaire, le rapport de monsieur Bellemare est incomplet et les conclusions sont acquises sur des scénarios hypothétiques.