1. Home
  2. Nouvelles
  3. La Fondation de l’UQAT veut faire annuler un don de 500 000 $
La Fondation de l’UQAT veut faire annuler un don de 500 000 $

La Fondation de l’UQAT veut faire annuler un don de 500 000 $

0

Ondes de choc dans le secteur minier et philanthropique aujourd’hui.

Bryan Coates, ex-grand patron de Redevances Aurifères Osisko, aurait commis des gestes de nature sexuelle envers deux employées de l’UQAT, informations tirées d’un article de La Presse. 

Les événements seraient survenus durant un souper au restaurant avec le recteur, ainsi que deux employées, l’été dernier. 

Lorsque le recteur a quitté le souper, monsieur Coates aurait commis des gestes de nature sexuelle à l’égard des deux femmes. 

Mais l’homme qui est derrière la création de la mine Canadian Malartic est un donateur important de l’UQAT; il a donné 500 000 dollars à la Fondation en novembre 2020. 

Selon ce qu’on peut lire dans le rapport annuel 2020-2021 de la Fondation de l’UQAT, les revenus philanthropiques s’élèvent à plus de 2 millions 200 mille dollars.  Le don de Bryan Coates représente donc près du quart des dons de la Fondation.

Mais devant ces allégations, l’UQAT a voulu se dissocier de Bryan Coates et, ainsi, lui redonner son don. Sauf que ce n’est pas si simple que ça…

Selon les informations de La Presse, si la Fondation de l’UQAT rembourse les 500 000 dollars au généreux donateur, l’Université risque une pénalité de 525 000 dollars de l’Agence de revenu du Canada, en plus de mettre en péril son enregistrement comme organisme de bienfaisance.

La Fondation demande donc à la Cour supérieure du Québec de faire annuler le don, compte tenu des gestes graves et des circonstances alléguées dans la requête.

Étant donné que la requête judiciaire est en cours, ni l’UQAT ni la Fondation de l’UQAT ne commenteront le dossier.

Loading the player...
Loading the player...