1. Home
  2. Nouvelles
  3. Judiciaire : James Testa témoigne dans son enquête de remise en liberté
Judiciaire : James Testa témoigne dans son enquête de remise en liberté

Judiciaire : James Testa témoigne dans son enquête de remise en liberté

0

James Testa a comparu et témoigné au palais de justice de Val-d’Or, devant la juge Renée Lemoine pour son enquête sur remise en liberté.

Le Rouynorandien a 18 chefs d’accusation contre lui, dont agressions, exploitations sexuelles, voies de fait, mais aussi possession d’armes prohibées.

Pendant son témoignage, il a été question de sa remise en liberté.

Maître Mike Junior Boudreau, qui représente l’homme âgé dans la cinquantaine, a proposé des conditions à respecter s’il est libéré.

On parle d’une assignation au domicile de la mère de James Testa qui se porte garante.

Il n’aurait donc pas le droit de sortir, à l’exception d’une urgence médicale.

L’avocat suggère également l’interdiction de rentrer en communication avec plusieurs personnes proches au dossier, mais aussi de jouer à des jeux vidéos.

Maître Boudreau propose que son client prenne rendez-vous avec son médecin de famille pour se faire suivre par un psychologue ou un psychiatre.

Il lui serait aussi interdit de consommer de la drogue et de l’alcool, mais aussi de se rendre à son domicile.

Du côté de la poursuite, qui est représentée par maître Tania Bélanger et maître Pierre-Olivier Savard, on s’oppose à la remise en liberté de James Testa.

Avant le témoignage de l’accusé, trois témoins sont passés à la barre, mercredi.

En raison de l’ordonnance de non-publication, on ne peut pas livrer le contenu de ces témoignages.

Par contre, l’un des témoins, avant son témoignage, avait un échange de sourires et de regards complices avec l’accusé.

La deuxième et dernière journée de l’enquête sur remise en liberté de James Testa s’est terminée sur les plaidoiries des avocats des deux parties.

Maintenant reste à savoir si la juge Renée Lemoine va décider que James Testa doit rester à la détention d’Amos ou s’il va être remis en liberté avec certaines conditions.

La décision sera prise le 31 janvier prochain. 

Loading the player...
Loading the player...