1. Home
  2. Nouvelles
  3. Impacts de la fermeture de l’aréna Michel-Brière
Impacts de la fermeture de l’aréna Michel-Brière

Impacts de la fermeture de l’aréna Michel-Brière

0

Considérant que la glace Kiwanis à Val-d’Or est aussi fermée pour des rénovations, les impacts se font ressentir.

Le nombre de glaces disponibles pour les clubs de hockey et de patinage artistique devient assez limité.

Il y a le Tournoi Atome Kiwanis à la fin du mois qui va avoir besoin de l’aréna également.

Donc, en attendant, les différents organismes sont en mode solution, c’est le cas notamment du Filon du Centre de services scolaire de l’Or-et-des-Bois, qui doit déplacer des événements et des matchs.

Il y avait notamment des matchs cette fin de semaine contre des équipes de Québec, mais en raison de la fermeture, c’est le Filon qui va devoir faire le trajet vers la capitale. Un voyage de plus de 10 000 dollars, mentionne Jean Lincourt, le coordonnateur du Filon.

Donc ces changements engendrent des frais qui n’étaient pas prévus.

Au niveau des détails du bris d’équipement, c’est un panneau du compresseur qui a cessé de fonctionner durant le temps des Fêtes, et ça, ça fait que la saumure qui doit garder la dalle sur laquelle repose la glace gelée ne peut pas être refroidie, et donc, il n’y a plus de glace.

Le directeur du service loisir et culture de Malartic, Tommy Auger-Cadieux, expliquait qu’il faudra déboulonner cette pièce pour effectuer l’entretien.

Il va falloir de la main-d’œuvre spécialisée et des pièces qui ne sont pas toujours à portée de main.

Du côté de la Ville, on parle d’une attente d’environ deux semaines avant que la glace soit à nouveau opérationnelle. Donc ça devrait être réparé d’ici la fin du mois.

Et, vous l’aurez compris, en plein hiver, ce n’est pas le moment idéal pour avoir à fermer un aréna, mais tous les intervenants travaillent à en limiter les impacts négatifs. 

Loading the player...
Loading the player...