1. Home
  2. Nouvelles
  3. Fonderie Horne : Un citoyen s’indigne du secret minier
Fonderie Horne : Un citoyen s’indigne du secret minier

Fonderie Horne : Un citoyen s’indigne du secret minier

0

C’est une initiative de Marc Nantel, qui est également porte-parole du Regroupement Vigilances Mines, et de son avocat, maître Rodrigue Turgeon.

Ils veulent connaître les quantités d’arsenic, de bismuth, d’antimoine, de plomb, de cadmium et de mercure livrées à la Fonderie Horne par ses fournisseurs.

Selon eux, la Fonderie Horne refuse de partager ces renseignements, à la suite de plusieurs demandes d’accès à l’information faites par Marc Nantel.

Il estime que la population doit être informée de la nature et de la quantité des concentrés métallurgiques qui sont traitées par la Fonderie Horne.

Marc Nantel tente d’obtenir ces informations depuis plus de deux ans.

On parle de renseignements à propos des années 2019 et 2021.

C’est un document qui n’est pas protégé par le secret industriel, selon lui, et donc, qui devrait être public.

Cette démarche citoyenne a attiré l’attention de l’organisation Mining Watch, qui a accordé un financement à Marc Nantel.

C’est grâce à cela qu’il a pu engager un avocat, maître Rodrigue Turgeon, qui l’accompagne dans cette cause.

L’avocat a d’ailleurs refusé de nous parler avant l’audience, pour ne pas dévoiler d’arguments.

Pour sa part, Marc Nantel est assez confiant d’obtenir gain de cause devant la Commission d’accès à l’information, entre autres parce qu’il affirme que le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques lui donne raison.

D’ailleurs, d’autres citoyens se mobilisent ce soir par rapport au dossier de la Fonderie Horne.

Une manifestation a lieu devant l’hôtel de ville de Rouyn-Noranda, jusqu’à 19 heures.

Les citoyens se donnent ensuite rendez-vous au conseil municipal pour exprimer leurs préoccupations aux élus.

Loading the player...
Loading the player...