1. Home
  2. Nouvelles
  3. Fonderie Horne : Québec impose 15 nanogrammes par mètre cube d’ici 5 ans
Fonderie Horne : Québec impose 15 nanogrammes par mètre cube d’ici 5 ans

Fonderie Horne : Québec impose 15 nanogrammes par mètre cube d’ici 5 ans

0

La Fonderie Horne a jusqu’à la fin de la prochaine autorisation ministérielle pour réduire ses émissions d’arsenic à 15 nanogrammes.

Cela nous mène en 2027, donc dans cinq ans. 

Le ministre de l’Environnement, Benoît Charette, parle plutôt d’un plan qui comporte des cibles intérimaires. 

Donc 15 nanogrammes est l’objectif, mais avant d’y arriver, il y aura plusieurs étapes.

Le ministre s’est fait avare de détails quant aux cibles en questions, qui devront être atteintes pour les prochaines années, c’est que son ministère est en attente du plan de la Fonderie Horne. 

Des consultations publiques auront également lieu du 6 septembre au 20 octobre prochain, elles qui permettront aux citoyens de dire leur point de vue. 

Le tout permettra au ministère de l’Environnement d’établir les balises de la prochaine autorisation ministérielle. 

Pour leur part, les organismes communautaires se disent très déçus. 

Ils s’attendaient à une cible de 15 nanogrammes, mais dès maintenant, tout en visant le trois nanogrammes à la fin de la prochaine autorisation ministérielle.

D’ailleurs, cet avant-midi, des groupes communautaires, ainsi que des citoyens, attendaient Benoît Charette de pied ferme, devant les bureaux du ministère de l’Environnement à Rouyn-Noranda. 

La porte-parole de Mères au Front, Émilie Robert, s’est dit extrêmement déçue et en colère suite à la conférence de presse.

Pour sa part, la Fonderie Horne a réagi à l’annonce du ministre de l’Environnement. Glencore dit accueillir avec ouverture les orientations présentées par le ministre Benoit Charette, en plus de vouloir atteindre les objectifs proposés. 

On rappelle que l’autorisation ministérielle doit être signée en novembre prochain. 

Loading the player...
Loading the player...