1. Home
  2. Nouvelles
  3. Fonderie Horne : L’exaspération à son comble aux consultations publiques
Fonderie Horne : L’exaspération à son comble aux consultations publiques

Fonderie Horne : L’exaspération à son comble aux consultations publiques

0

Beaucoup de colère, de l’exaspération… les citoyens ont vidé leur sac aux hauts fonctionnaires du ministère.  

Il faut rappeler que le docteur Luc Boileau, directeur national de santé publique, est venu à trois reprises cet été, dont une fois dans le cadre d’une séance publique devant les citoyens. 

Pas plus tard que la semaine dernière, des représentants de la Fonderie Horne ont présenté leur plan de modernisation devant les citoyens. 

Par contre, rien n’équivaut à l’atmosphère chargée qui a prévalu dans la salle, hier soir, où environ 150 personnes étaient présentes, si l’on cumule les deux séances.

Les consultations publiques visent à connaître l’avis de la population sur la cible fixée à Glencore pour 2027, qui est de 15 nanogrammes d’arsenic par mètre cube. 

C’est cette valeur qui doit être inscrite dans le renouvellement de l’autorisation ministérielle signée en novembre prochain.

Durant la soirée, aucun citoyen n’a montré son accord envers la norme pour Glencore de 15 nanogrammes d’ici 2027.   

Ce qu’ils demandent, c’est l’atteinte de la norme gouvernementale du3 nanogrammes par mètre cube à cette date.

Depuis le début des consultations publiques, le 6 septembre dernier, le ministère de l’Environnement a reçu 1 210 questionnaires et 47 mémoires.

La Ville de Rouyn-Noranda doit également déposer son mémoire cet après-midi. 

Loading the player...
Loading the player...