1. Home
  2. Nouvelles
  3. Fonderie Horne : La délocalisation n’est pas envisagée
Fonderie Horne : La délocalisation n’est pas envisagée

Fonderie Horne : La délocalisation n’est pas envisagée

0

La relocalisation de domiciles dans le quartier Notre-Dame est-elle envisagée?

Pas pour le moment, nous disent la Ville de Rouyn-Noranda et la Fonderie Horne.

Le plan sur lequel travaillent actuellement les parties prenantes priorise plusieurs autres stratégies.

Le conseiller municipal du district Noranda, Réal Beauchamp, insiste sur le fait que ce scénario est de dernier recours.

La direction de santé publique régionale estime qu’une éventuelle relocalisation serait efficace pour protéger la population des émissions toxiques.

Elle spécifie que cela agirait comme complément à d’autres stratégies pour permettre de réduire les rejets émis par la Fonderie Horne, comme le verdissement du quartier et le pavage des ruelles.

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, de son côté, considère cette option inenvisageable.

Selon Réal Beauchamp, un tel déménagement est quasiment impossible à envisager, en raison de la crise du logement actuelle.

Il rappelle aussi que, même si les maisons bordant la Fonderie Horne sont relocalisées, les émissions de métaux lourds dans l’air resteront néfastes pour les résidents d’ailleurs en ville.

La Fonderie Horne confirme ne pas envisager la mise en place d’une zone tampon pour l’instant. 

Ce projet avait été évoqué dans son plan d’action 2019.

L’objectif actuel est de travailler à la source avant de déplacer autant de gens, nous dit la porte-parole de la Fonderie, Cindy Caouette.

La Fonderie a refusé de nous accorder d’entrevue avant le partage de son plan d’action, qui sortira dans les prochaines semaines.

Loading the player...
Loading the player...