1. Home
  2. Élections
  3. provinciales
  4. 2022
  5. Élections 2022 : On fait le tour des candidats élus
Élections 2022 : On fait le tour des candidats élus

Élections 2022 : On fait le tour des candidats élus

0

Une soirée historique, hier, en Abitibi-Témiscamingue. Pour la première fois de l’histoire, la CAQ remporte les trois circonscriptions.

DANIEL BERNARD

C’est la première fois que la CAQ remporte un siège dans la circonscription de Rouyn-Noranda-Témiscamingue.

L’heure était à la fête, à la scène Paramount de Rouyn-Noranda, pour la garde rapprochée de Daniel Bernard, alors que seuls la famille et les amis du représentant de la CAQ étaient sur place. 

Daniel Bernard remporte sa troisième élection, avec 45 %, une première avec la CAQ; il a remporté deux autres élections sous le Parti libéral du Québec, entre 2003 et 2012. 

Il débute sa neuvième année à l’Assemblée nationale. 

D’ailleurs, pendant son discours d’après victoire, Daniel Bernard a pris tout le monde par surprise en faisant la grande demande à sa conjointe des 27 dernières années. Évidemment, il était très émotif après cette demande en mariage.

ÉMILISE LESSARD-THERRIEN, LA CANDIDATE DÉFAITE

Si le cœur était à la fête du côté de la CAQ, c’était une tout autre histoire pour Québec solidaire. 

La députée sortante, Émilise Lessard-Therrien, qui est défaite dans sa circonscription. 

L’ambiance était particulièrement lourde à la salle de spectacles, le QG, de Rouyn-Noranda.

Les larmes ont coulé à flots dans la salle, au moment de l’annonce du gagnant dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue. 

La candidate vaincue pleurait également à chaudes larmes lorsque sa défaite a été annoncée. 

Québec solidaire fondait beaucoup d’espoir sur ce comté, alors que les co-porte-paroles, Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé, sont venus plusieurs fois durant la campagne. 

On connaît l’ex-députée pour avoir mis de l’avant le dossier de la qualité de l’air et des émissions d’arsenic à Rouyn-Noranda.

Émilise Lessard-Therrien a récolté plus de 31 % des suffrages dans la circonscription, mais ça n’a pas été suffisant.

Émilise Lessard-Therrien n’a d’ailleurs pas félicité le nouveau député dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Daniel Bernard.  À ce qu’on sait, elle ne l’aurait pas non plus appelé hier soir.

Mais ce qui est clair, c’est qu’elle veut continuer à militer dans la région, on l’entend bien dans son discours.

D’ailleurs, la députée défaite ne s’est pas adressée aux médias, suite à sa défaite et elle ne donnera pas non plus d’entrevue. Son attaché indique qu’elle fera une déclaration écrite lorsqu’elle sera prête.

PIERRE DUFOUR

Du côté de l’Abitibi-Est, le candidat de la Coalition Avenir Québec et député sortant, Pierre Dufour, est réélu pour un second mandat, avec une victoire convaincante; il a obtenu environ 47 % des voix.

Le libéral, Jean-Maurice Matte, le suit loin derrière, avec plus de 14 % des votes.

Le solidaire, Benjamin Gingras, est troisième avec environ 13 % des voix.

Suivi de la candidate du Parti québécois, Jacline Rouleau, avec plus de 12 % des votes.

Puis finalement, le conservateur, Maxym Perron-Tellier, termine dernier, en récoltant presque 12 % des voix.

Lors de l’annonce des résultats, il a célébré sa victoire en ouvrant une bouteille de champagne accompagné de ses proches et d’une vingtaine de personnes. Les partisans criaient de joie dans la salle.

SUZANNE BLAIS

La députée sortante, Suzanne Blais, a elle aussi été réélue dans sa circonscription, l’Abitibi-Ouest.

D’ailleurs, elle a été la première dans la région à être réélue pour entamer son deuxième mandat.

Comme son confrère de l’Abitibi-Est, elle a reçu plus de 46 %t des voix.

Il faut savoir que c’est son attachée politique qui l’a appelée pour lui apprendre la bonne nouvelle.

Le tout s’est passé tellement vite que même la trentaine de personnes qui étaient à son lieu de rassemblement n’étaient pas encore au courant.

Par la suite, Suzanne Blais, qui était encore à La Sarre, a pris la route pour aller les rejoindre à Amos.

Le péquiste, Samuel Doré, arrive en deuxième en récoltant près de 20 % des voix.

Il est suivi du candidat de Québec solidaire, Alexis Lapierre, qui a obtenu plus de 16 % des votes.

Le conservateur, François Vigneault, peu visible pendant la campagne, a reçu plus de 10 % des voix.

Guy Bourgeois, du Parti libéral du Québec, ferme la marche avec environ 5 % des votes.

La région qui sera donc représentée par trois députés de la Coalition Avenir Québec pour ce mandat.

Loading the player...
Loading the player...