1. Home
  2. Nouvelles
  3. Diminution des chirurgies pour la période des Fêtes
Diminution des chirurgies pour la période des Fêtes

Diminution des chirurgies pour la période des Fêtes

0

La diminution des chirurgies non urgentes et des endoscopies va toucher tous les secteurs.

On parle de Rouyn-Noranda, Amos, la Vallée-de-l’Or, La Sarre et Ville-Marie.

La direction du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue explique que comme le nombre d’employés est limité avec la période des fêtes et qu’en plus, certains usagers ne sont pas disponibles pour des chirurgies, le nombre d’opérations va baisser.

Il n’y a pas que pour la période des Fêtes que cette mesure va s’appliquer, mais aussi pour la semaine de relâche, du 27 février au 3 mars 2023.

D’ailleurs, l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas la seule région touchée par la diminution des services, selon le docteur François Aumond, du CISSS-AT.

Par contre, la direction rassure que pour les urgences, il y aura bien des chirurgies qui vont pouvoir se faire.

Autre dossier en santé, celui du guichet d’accès à la première ligne; selon le docteur François Aumond, le guichet d’accès à la première ligne récolte de bons résultats depuis son implantation en février.

On rappelle que cela permet d’aider les personnes qui n’ont pas de médecins de famille d’être aidées par un professionnel de la santé.

Et pour l’instant, sur l’ensemble des appels reçus au GAP,  58 % ont été reconduits à un bureau de médecin de famille.

Les 42 % ont été affectés à d’autres services plus adaptés.

Le docteur François Aumond affirme que la demande évolue.

Il y aura plus de plages horaires de disponibles pour le GAP.

En attendant, le défi est l’attente auquel font face les usagers en appelant.

Du côté de la situation épidémiologique, depuis le début décembre, tous les indicateurs sont à la hausse en ce qui concerne les virus respiratoires.

Le CISSS-AT rappelle d’être vigilant pour la période des Fêtes.

Loading the player...
Loading the player...