1. Home
  2. Nouvelles
  3. Difficile d’attirer les candidats pour la formation accélérée en soins infirmiers
Difficile d’attirer les candidats pour la formation accélérée en soins infirmiers

Difficile d’attirer les candidats pour la formation accélérée en soins infirmiers

0

La formation accélérée en soins infirmiers au Centre de formation professionnelle Harricana est repoussée de sept semaines.

C’est que certains élèves potentiels sont déjà dans le réseau de la santé et prendre le temps pour suivre la formation n’est pas chose facile.

Selon Vincent Béland, chef de service en attraction de main-d’œuvre au CISSS-AT, sur les 30 candidats admis à la formation, plus de la moitié faisaient déjà partie du réseau.

Il reste encore 48 bourses de 20 000 dollars disponibles.

Une bourse applicable seulement si le diplômé travaille pour le CISSS-AT pendant deux ans à la fin du programme de 1 800 heures.

Et pour y accéder, les candidats doivent répondre à plusieurs critères. À la base, pour être admis au DEP, selon le conseiller en information scolaire au Centre Harricana, Thierry Dubuc, il faut un secondaire cinq en français et un secondaire quatre en mathématiques et en anglais.

Le CISSS-AT se laisse toutefois une marche de manœuvre pour savoir si le début de la formation reste en mars dans les trois différents pôles, soit La Sarre, Rouyn-Noranda et Val-d’Or.

La direction va évaluer la situation d’ici la deuxième ou troisième semaine de février.

Et en attendant, les trente personnes actuellement admises donnent un coup de main dans le réseau de la santé.

La formation accélérée commencera le 7 mars prochain.

Et pour une durée de 14 mois au lieu de 22, les élèves seront donc diplômés vers mai 2023.