1. Home
  2. Nouvelles
  3. Des iPad pour remplacer des infirmières en CHSLD
Des iPad pour remplacer des infirmières en CHSLD

Des iPad pour remplacer des infirmières en CHSLD

0

Le projet pilote envisagé par Québec dans des CHSLD est déjà critiqué même s’il n’est pas encore déployé.

Le gouvernement veut implanter des iPad pour combler l’absence des infirmières dans des régions éloignées.

En point de presse, la PDG du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Caroline Roy, indique qu’il s’agit d’un projet à l’étude ici, donc rien n’est encore confirmé, mais il sera déployé dans Chaudière-Appalaches.

Le projet de téléconsultation s’adresse aux CHSLD de moins de 50 résidents, en dehors des centres urbains.

Pour résumer, l’infirmière serait à domicile et ferait des séances de téléconsultation via un iPad, avec les résidents des CHSLD.

Également, si un résident éprouve un malaise, le personnel auxiliaire contacterait l’infirmière, elle qui est à domicile. 

Même si rien n’a été annoncé, le projet de combler le manque d’infirmières par des tablettes est vivement critiqué.

D’abord, par la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, qui dénonce le deux poids deux mesure.

Selon elle, un aîné à Montréal pourra voir une infirmière en personne, mais quelqu’un de La Sarre devra se contenter d’un examen virtuel. 

La section régionale de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec se dit également inquiète des conséquences sur les usagers. 

On craint que la mesure ne soit utilisée plus qu’il ne le faut, déclare son président régional, Jean-Sébastien Blais.

La FIQ qui a déjà demandé une rencontre avec le CISSS-AT à ce sujet pour avoir plus d’informations. Le Syndicat dit être demeuré sans nouvelle. 

Loading the player...
Loading the player...