1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Coupures dans les CLSC ruraux vivement critiquées
Coupures dans les CLSC ruraux vivement critiquées

Coupures dans les CLSC ruraux vivement critiquées

0
0

Une décision du CISSS-AT qui ne passe pas auprès des citoyens de Rollet et de Montbeillard, à Rouyn-Noranda.  

C’est qu’avec le plan de contingence de la santé publique, qui a forcé la fermeture partielle de l’urgence de Senneterre, c’est maintenant aux services des CLSC en milieu rurale de subir le contrecoup.

Pour l’organisatrice du rassemblement de citoyens contre la fermeture des CLSC, Rose-Aimé Bourdon Bujold, les décisions sont contradictoires, alors que le gouvernement tient à ce que les personnes âgées demeurent le plus longtemps possible chez eux, mais il coupe les services à proximité.

D’ailleurs, les citoyens de Rollet et Montbeillard devront se rendre à l’hôpital de Rouyn-Noranda pour obtenir les mêmes soins qu’ils avaient au CLSC. Cette route représente, pour les plus éloignés dans le quartier de Rollet, près d’une heure de voiture pour se rendre en ville.

La député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, qui était au rassemblement, demande une fois de plus au ministre de la Santé, Christian Dubé, d’octroyer un statut particulier à l’Abitibi-Témiscamingue; une mesure qui permettrait de retenir la main-d’oeuvre, selon elle.

Le CISSS régional n’a pas mentionné de date quant à la réouverture des CLSC de Rouyn-Noranda en milieux ruraux et les citoyens de Rollet demandent de garder en opération le CLSC de Montbeillard au moins une journée par semaine, le temps que la situation se replace.

Loading the player...