1. Accueil
  2. Environnement
  3. COP26 : de Glasgow à l’Abitibi-Témiscamingue
COP26 : de Glasgow à l’Abitibi-Témiscamingue

COP26 : de Glasgow à l’Abitibi-Témiscamingue

0
0

La COP26 sur les changements climatiques bat son plein jusqu’à vendredi. 

La députée régionale, Émilise Lessard-Therrien, participe à l’événement en tant que porte-parole de l’opposition en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques. 

Elle déplore que le ministre provincial de l’Environnement, Benoît Charette, n’ait annoncé que des engagements déjà connus, à Glasgow.

Le député fédéral bloquiste, Sébastien Lemire, indique pour sa part que les industries pétrolières prennent une grande place dans l’événement.

Selon lui, le Canada devrait en faire plus pour contrer les changements climatiques. 

Dans la région, ce n’est pas le pétrole, mais plutôt l’exploitation des ressources naturelles le principal gagne-pain.

Les industries minières et forestières peuvent avoir des conséquences environnementales importantes, d’après la directrice adjointe du Conseil régional de l’environnement de l’Abitibi-Témiscamingue, Bianca Bédard.

La préfète du Témiscamingue, Claire Bolduc, a participé en tant que conférencière et panéliste à un forum qui se déroulait en parallèle de la COP26. 

Un événement virtuel organisé par l’ONU, entre la Chine et le Québec, dans le but de démontrer l’importance des milieux ruraux dans la lutte aux changements climatiques.

Loading the player...