1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Chasse à l’orignal : la chaleur a engendré des pertes
Chasse à l’orignal : la chaleur a engendré des pertes

Chasse à l’orignal : la chaleur a engendré des pertes

0
0

Puisqu’il s’agit d’une année où la chasse à la femelle et au veau est permise, la chasse a été plutôt bonne.

En raison du nombre élevés d’orignaux chassés, les boucheries de la région ont constaté que leur carnet de rendez-vous se remplissait à vue d’oeil.

C’est le cas, entre autres, de la Boucherie des Praz qui, selon la copropriétaire, Christel Groulx, a fait entrer, cette semaine, son centième orignal de la saison.

Mais en raison des températures chaudes de la première semaine, deux carcasses complètes ont dû être jetées.

Bien que les pertes reliées à la chasse surviennent chaque saison, c’est du jamais vu cette année, selon un boucher de la Pourvoirie Fern, à Duparquet.,Réjean Béchard.

Heureusement, Guy Coulombe, chasseur expérimenté, n’a pas perdu de viande. Il est d’avis que ses techniques de préservation ont porté fruit. 

Les bouchers incitent d’ailleurs les chasseurs à se doter d’équipements de réfrigération comme des ventilateurs ou des airs climatisés pour préserver leur viande. 

Selon eux, les grandes chaleurs d’automne pourraient revenir l’année prochaine. 

Loading the player...