Violence conjugale : les maisons d'hébergement interpellent Québec.

2021-03-04 - Avec la pandémie, qui a exacerbé les situations de violence conjugale, elles demandent plus d'investissements de la part du gouvernement.

Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale a d'ailleurs envoyé une lettre au gouvernement Legault à ce sujet.

Il faut dire qu'au cours du dernier mois, ce sont cinq femmes qui ont succombé à la violence conjugale, au Québec, incluant le meurtre sordide de deux femmes à Sainte-Sophie, qui a choqué toute la province.

À l'aube du prochain budget provincial, les maisons d'hébergement ne veulent pas être oubliées par le premier ministre, qui a d'ailleurs lancé récemment un message aux hommes concernant la violence envers les femmes.

Lili Mercure s'est intéressée à la situation de la violence en contexte conjugale, dont elle a discuté avec Anne-Marie Boucher, gestionnaire par intérim à la Maison Mikana d'Amos ainsi qu'avec Tommy Cousineau, directeur du Groupe Image, qui vient en aide aux hommes de l'Abitibi-Témiscamingue.