La violence conjugale : en hausse... partout

2021-04-20 - Si la province a connu un 10e féminicide récemment, la région n'échappe pas, elle non plus, à l'augmentation des cas de violence conjugale.

Généralement, la province enregistre annuellement entre 10 et 12 féminicides, alors que depuis le début de l'année, ce sont 27 enfants qui ont perdu leur mère des suites de la violence conjugale.

En fait, c'est du jamais-vu pour la coordonnatrice de la maison d’hébergement Alternative pour Elles de Rouyn-Noranda, Cathy Allen, qui évolue dans le milieu depuis 22 ans et qui constate un accroissement de la violence conjugale en Abitibi-Témiscamingue, depuis le début de la pandémie.

Dans la région, selon la Sûreté du Québec, 380 personnes se sont dites victimes de violence dans un contexte conjugal, entre les mois d'octobre et de mars derniers.

Toujours depuis le mois d'octobre, le nombre de cartes d'appel ouvertes par la Sûreté du Québec pour violence conjugale dans la région s'élève à 117.