Une cure de désintox payée par l'État

La CNESST devra payer la cure de désintoxication d'un travailleur minier de la région.

C'est ce qu'a décidé le Tribunal administratif du travail avant le congé des Fêtes. Le mineur est devenu dépendant aux opioïdes après un accident de travail l'ayant rendu invalide.

L'homme dans la trentaine avait été victime de l'effondrement du plafond d'une mine en 2014. Il réclamait 10 500 $ à l'État québécois pour soigner sa dépendance à un médicament anti-douleur, ce que lui refusait la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail.