Les préfets réagissent à la rupture de services en santé en Abitibi et au Témiscamingue.

​Les nombreuses ruptures de services en santé inquiètent nos élus municipaux.

C'est ce qui ressort de la Conférence des préfets, qui constate une récurrence des découvertures et ruptures de services dans le domaine de la santé, en région.

La Conférence des préfets dit prendre acte de la mobilisation des citoyens d'Abitibi-Ouest pour sauver le service d'obstétrique de l'hôpital de La Sarre.

Si l'organisme se garde de proposer des solutions, il estime que les choix se font trop souvent sur des bases de données strictement comptables et non pas en fonction des caractéristiques de la région.

Selon lui, les services essentiels doivent être le plus proche possible de la population. Les territoires de la région sont solidaires à la situation qui se déroule en Abitibi-Ouest, a déclaré M. Jaclin Bégin, préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest.

Depuis quelques années, les différentes découvertures et ruptures affectent la qualité de vie des citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue, mentionne Diane Dallaire, préfète de la MRC de Rouyn-Noranda.