Chasse à l'orignal : une manifestation pour un moratoire

Des représentants de diverses communautés algonquines ont manifesté, aujourd'hui, à ce sujet, au nord de la réserve faunique La Vérendrye.

Ils s'inquiètent du déclin de la population d'orignaux et demandent un moratoire sur la chasse de cet animal, dans le but d'assurer sa survie.

Selon les Algonquins, l'orignal se fait de plus en plus rare dans la réserve faunique La Vérendrye. Ils blâment la déforestation, les changements climatiques, les maladies, les parasites, mais surtout, la chasse sportive.

Louis-Charles Poulin s'est intéressé aux préoccupations des manifestants.