Les Anishnabe de Lac-Simon demandent à Québec de ne pas adopter la loi sur la laïcité

​La communauté autochtone de Lac-Simon craint en effet que le projet de loi sur la laïcité s'attaque à ses signes spirituels.

Elle s'inquiète d'autant plus du projet, tel que présenté par le gouvernement Legault, que ces signes spirituels sont au cœur de ses traditions transmises de génération en génération.

Le Conseil de la Nation Anishnabe de Lac-Simon demande donc carrément à l'administration caquiste de ne pas adopter la loi.

Les explications de Louis-Charles Poulin.