La sécurité aérienne : un enjeu électoral

La Conférence des préfets de la région a d'ailleurs inclus celle-ci parmi ses demandes spécifiques aux candidats à l'élection fédérale.

La Conférence s'inquiète, en effet, des impacts de la fermeture des services consultatifs de nuit, pour la station d'information de vol de l'aéroport régional de Rouyn-Noranda.

C'est que NAV Canada, la société privée chargée des services de navigation aérienne, compte remplacer ses employés affectés au contrôle aérien de nuit, par un système automatisé d'observation météorologique (AWOS).

Cette situation n'est cependant pas bien vue par les intervenants de la région, qui croient qu'elle nuira au développement régional et à la sécurité aérienne.

Noémie Rondeau a creusé la question auprès des candidats.